Comment fait-on pour faire de son mieux ? Faut-il vraiment être toujours irréprochable ? Et pourquoi se met-on autant la pression pour faire les choses parfaitement ?

📅 jeudi 25 février 2021 ⏱34:33

Reçois gratuitement la transcription intégrale et les notes synthétiques de ce podcast

📥︎   TÉLÉCHARGER

Transcription de l'épisode (extrait)

J’avais absolument envie de vous parler du fait de vouloir être parfait•e. J’ai déjà fait un podcast sur le fait d’être tout le temps à la recherche de la perfection. Mais dans le cas présent, j'avais envie de vous parler de l’espèce de pression que l’on se met à soi pour tout le temps bien faire les choses et surtout de les faire à la perfection et de la pression que l’on met aux autres.

Ici, nous sommes tous•toutes concerné•e•s. On met de la pression à tout le monde en exigeant souvent des autres qu’ils fassent absolument tout nickel : notre partenaire, nos enfants, nos enseignants, nos clients, nos patrons. Je trouve qu’on le fait énormément avec soi-même aussi. On se met une énorme pression pour tout. Je le vois énormément sur les réseaux sociaux, dans les émissions, les médias, l’entourage.

Je m’en suis rendu compte sous l’eau lors d’une plongée en me disant : « Ah non, ça je ne le fais pas nickel, ça ne va pas. » J’ai réalisé qu’entre « nickel » et « ça ne va pas », il y a un monde, un énorme écart entre les deux. Entre ce qui est fait parfaitement et ce qui n’est pas bien fait du tout. J’avais ce mode de pensée que si ce n’est pas parfait, c’est que ça ne va pas du tout. Je me rends compte qu’il y a un juste milieu, un parfait équilibre entre le blanc et le noir. Ce point d'équilibre pour moi c’est faire de son mieux. 

On se met tout le temps cette pression à vouloir tout faire à la perfection : moi la première avec les réseaux sociaux par exemple. Je l’ai vraiment ressenti, notamment avec ce podcast. Je me suis dit que je devais faire tout nickel car sinon on allait me tomber dessus, on allait encore m’incendier. C’est réel en plus lorsque l’on est exposé•e sur les réseaux sociaux. Il suffit que l’on montre de la vulnérabilité ou quelque chose que l’on ne fait pas « bien ». On subit beaucoup de critiques (même si j’en ai très peu). De manière générale, c’est comme cela pour plein d’autres choses. Beaucoup parmi vous me parlent de la pression que vous subissez en lien avec l’entourage : vous ne suivez pas le « droit chemin », vous n’avez pas d’enfants, etc.

Je me suis dit qu’il fallait que je parle de cette pression que l’on nous met tout le temps et que l’on se met à soi.

Néanmoins, je vais me contredire. Ce ne sont pas les autres qui vous mettent la pression ni votre famille, ni la société. Je déteste la phrase : « C’est la société qui nous met la pression. » Ce ne sont pas les personnes qui nous suivent sur les réseaux non plus. En réalité, c’est nous et nous seul•e•s qui acceptons de ressentir de la pression et de subir de la pression. Rappelez-vous que nous sommes 100% responsables de nos émotions.

Télécharger l'intégralité de la transcription

📥︎   TÉLÉCHARGER

Découvre d'autres épisodes qui peuvent t'intéresser !