Voilà un moment que je suis interpellée par notre capacité à faire des raccourcis douteux, des amalgames qui nous empêchent d'être lucide et de prendre les bonnes décisions, mais aussi je constate souvent un manque de nuance dans beaucoup de propos, qui nous amènent à des conclusions souvent radicales, et nous ferment des portes sur d'autres solutions possibles à ce que l'on vit. 

📅 jeudi 02 mai 2024 ⏱41:37

Reçois gratuitement la transcription intégrale, l’exercice et les notes synthétiques de ce podcast

📥︎   TÉLÉCHARGER

Transcription de l'épisode (extrait)

On a mis en place ces exercices-là, je crois, il y a plus de 5 ans, il me semble. L'idée, c'était vraiment de pouvoir faire en sorte que vous puissiez retirer quelque chose concrètement de tous ces podcasts-là et que ça fasse un petit peu comme un exercice d'autocoaching. Donc, tout est disponible dans la description de l'épisode. Vous avez juste à télécharger ça. Rentrez votre mail et c'est tout. Je vous le dis parce que je sais qu'il y en a qui passent à côté de ça, mais qui disent : " Oui, mais ton épisode… Je m'arrête là, je ne sais pas quoi en faire. Les exemples ne m'ont pas parlé. "

Go, faites les exercices. Aujourd'hui, les exercices seront également sur ce thème-là. C'est une thématique qui peut paraître pas super sexy au premier abord. C'est vrai que ce n'est pas une promesse où se dit : « Ça va nous changer la vie d'apprendre à faire la part des choses. » Sauf que c'est quelque chose que je trouve extrêmement important. Je fais cet épisode-là parce que j'ai remarqué qu'on ne fonctionne pas tous de la même manière à ce niveau-là.

J'ai remarqué, notamment dans mon entourage ces dernières années qu'il y a des personnes qui font très facilement la part des choses pour lesquelles, ce n'est même pas un sujet d'arriver à distinguer des notions qui sont différentes. Ce qui fait que le fait qu'elles arrivent à faire totalement la part des choses…

Je vais vous donner des exemples entre le professionnel, le personnel, leurs insécurités, la situation qui se passe, etc. Ça leur permet de ne pas entretenir de grosses croyances qui vont les limiter, qui vont les faire souffrir, etc. dans leur relation, dans leur vie professionnelle, leur vie personnelle. Ça leur permet aussi d'entretenir des amitiés qui sont saines, des relations amoureuses qui sont saines parce qu'il y a beaucoup moins de projections et il y a beaucoup moins de « on mélange tout. » Si vous voulez, c'est un peu ça le truc.

À contrario, il y a des personnes qui ne font pas du tout la part des choses et qui mélangent beaucoup de choses. À chaque fois, j'ai la sensation que quand on ne fait pas la part des choses et quand on mélange un peu tout, ça part un peu en eau de poisson. Je ne sais pas si cette expression se dit encore.

C'est une expression que j'entendais chez moi, mais ça part un peu en vrille, ça ne se termine pas super bien. Puis, ça met des choses au sein des relations qui n'ont absolument rien à faire là, que ce soit des relations amicales, professionnelles, amoureuses et autres, familiales. Ça met dans la relation des choses qui n'ont absolument rien à faire là. Donc, c'est pour le côté relation.

Mais, ça va même mettre dans votre posture, dans votre vie professionnelle, par exemple, des choses de nouveau qui n'ont strictement rien à faire là, pareil pour votre vie amoureuse, etc.

Ça paraît très facile sur le papier, ce que je suis en train de raconter, qu'en gros, il faut tout cloisonner puis, tout mettre dans des petites boîtes et ne rien mélanger du tout. 

Télécharger l'intégralité de la transcription

📥︎   TÉLÉCHARGER