Qu'est-ce que l'illusion des personnages que l'on va jouer au quotidien ?   

📅 jeudi 28 avril 2022 ⏱16:05

Reçois gratuitement la transcription intégrale et les notes synthétiques de ce podcast

📥︎   TÉLÉCHARGER

Transcription de l'épisode (extrait)

J’aborde des sujets différents qui touchent au travail que j’aborde en ce moment sur moi-même. J’avais envie aujourd’hui de vous amener dans ce travail introspectif avec un peu d'humour et d'autodérision pour observer que vous n’êtes pas qui vous êtes. C’est assez important pour moi de vous amener là-dessus car je remarque que c’est une des plus grandes causes des souffrances des gens qui viennent me voir : s’assimiler à qui on est, croire tellement fort en notre personnalité et au personnage que l’on représente qu’on ne se pense plus capable d’en sortir. On n’arrive même plus à prendre de recul sur qui l’on est, ce que l’on pense, notre manière de réagir, on ne se donne plus l’autorisation de changer et d’évoluer. 

Je trouve que c’est très intéressant d’aborder cet angle-là, de savoir rire un peu de soi et d’arrêter de s’identifier au personnage dramatique que l’on joue sans cesse. En tant qu'humain et adultes, on est plein de drama, on se prend beaucoup au sérieux et je trouve que c'est bien de savoir prendre un peu de distance par rapport à cela. La personne que l’on est quand on est avec nos ami•e•s, quand nous sommes au travail est un personnage que l’on joue, composé de telle personnalité avec tels caractères, masques, histoires que l’on raconte et que l’on cherche à confirmer sans cesse. 

Chloé Bloom est un personnage. Je joue un personnage qui comporte ma personnalité, mes peurs, mes doutes, mon comportement, mon style vestimentaire. Je ne suis pas du tout Chloé Bloom. La personne que je suis dans la vie n’est pas Chloé Bloom même si elle me ressemble énormément. Parfois, je rigole de Chloé Bloom notamment quand j’ai besoin de remettre en question ce personnage-là. Et même quand je prends juste Chloé, je ne suis pas ce personnage que je joue actuellement. Comment me décrit-on ou comment vais-je me décrire : « Je suis quelqu’un qui a plutôt un caractère bien trempé, je suis très franche, sincère, je dis vraiment les choses et je suis aussi très susceptible, je culpabilise beaucoup et me sacrifie beaucoup. » Mais tout ça c’est : « Je suis quelqu’un qui… » Je suis un personnage. 

Quand on doit donner nos défauts et nos qualités, on parle d’un personnage qui a tels défauts et telles qualités. On oublie la moitié et l’autre moitié n’est pas que ce personnage-là, on est aussi tout son contraire. On n’est pas juste susceptible ou quelqu’un qui se sacrifie tout le temps, on est aussi quelqu’un d'égocentrique, qui a beaucoup d'autodérision. 

Télécharger l'intégralité de la transcription

📥︎   TÉLÉCHARGER