Quelles sont les raisons principales à nos maux ? Comment les prévenir et les guérir. 

📅 jeudi 03 octobre 2019 ⏱18:51

Reçois gratuitement la transcription intégrale et les notes synthétiques de ce podcast

📥︎   TÉLÉCHARGER

Transcription de l'épisode (extrait)

J'ai envie de faire circuler ce message, car nous sommes dans une société qui ne nous met pas au courant de ces quatre raisons-là. Lorsque l'on a des problèmes de santé, des sautes d'humeur, mal au dos, des insomnies, des bouffées de chaleur, des maladies, un virus, nous avons 2 genres de comportements face à cela. 

Le premier : 

On a tendance à ne pas résoudre le problème. On l'ignore. On a tendance à normaliser le problème alors que ce n'est pas normal, on peut vivre mieux, en meilleure santé avec un plus grand bien-être. Ce n'est pas normal d'avoir des inconforts. Sortir de sa zone de confort c'est bien, s'habituer à ce qui est inconfortable, ça l’est moins. Le comportement typique : “Je verrai ça plus tard, je n'ai pas le temps de m'en occuper, c'est normal, ça va passer”. On choisit de ne pas prendre le temps, on choisit de ne pas s'en occuper. Et c'est souvent à cause de cela que le problème grandit.

Je ne cherche pas à donner de leçon dans ce podcast car moi-même je peux agir de cette façon-là très souvent même si j'essaie de le faire de moins en moins. C'est pour cela que j'ai envie de faire passer le message.

Le deuxième :

Au lieu de vouloir traiter le problème, on traite le symptôme. C'est-à-dire que lorsque nous avons une douleur, une maladie, un mal-être, on a tendance à toujours vouloir traiter les symptômes, traiter en surface, et on ne va jamais creuser pour déraciner le problème.

Exemple : Lorsque l'on a une migraine, on a tendance à prendre un cachet, un antidouleur alors qu'une migraine peut être causée par un tas de choses. Une migraine est une sonnette d'alarme qui est là pour nous dire quelque chose. Cela peut nous dire que l'on a une intolérance à quelque chose. Une migraine peut être liée à plein de choses. On prend cet antidouleur en masquant le symptôme, l'alarme que notre corps nous envoie en décidant de ne pas traiter le vrai problème mais de simplement effacer le symptôme.

Il y a des choses beaucoup plus graves pour lesquelles on agit exactement de la même façon. Lorsque l'on a de l'eczéma, on applique de la cortisone car elle fait partir tout de suite l'eczéma ; c'est ce qu'il y a de plus pratique pour tout le monde. Sauf que quand on arrête la cortisone, l'eczéma revient au galop car ce qui crée l'eczéma n'a pas été résolu. L'eczéma est un symptôme du problème profond. On pourrait citer énormément d'exemples comme ceux-là.

C'est ce qui se passe le plus souvent dans notre société, et à cause de l'industrie pharmaceutique et de tout le conditionnement auquel nous sommes soumis. On a tendance à toujours traiter les symptômes, à ne pas écouter les sonnettes d'alarme. 

Télécharger l'intégralité de la transcription

📥︎   TÉLÉCHARGER

Découvre d'autres épisodes qui peuvent t'intéresser !