Comment revenir à l’essentiel quand on se sent submergé, quand on a l’impression que tout est trop compliqué ? Comment revenir à plus de simplicité ?

📅 jeudi 23 décembre 2021 ⏱25:15

Reçois gratuitement la transcription intégrale et les notes synthétiques de ce podcast

📥︎   TÉLÉCHARGER

Transcription de l'épisode (extrait)

Nous serons juste avant Noël à l’heure où ce podcast sortira et ça me semblait être le bon moment pour sortir cet épisode : revenir à l’essentiel. Oui, la fin d’année approche et très nombreux•euses seront ceux•celles qui voudront se fixer de nouveaux objectifs, de nouvelles résolutions pour le début d’année et qui auront envie de s’inscrire à tout un tas d’activités, de faire plein de nouvelles choses pour la nouvelle année. Pourtant, je sais que vous êtes aussi extrêmement nombreux à vous sentir submergé•e•s en cette fin d’année. 

Je demande très régulièrement à mon équipe comment vous vous sentez ou je lis moi-même vos messages sur nos différents réseaux pour prendre la température, voir quelle est l’ambiance générale. Ce qui ressort, c’est que nous sommes nombreux•euses à nous sentir submergé•e•s, noyé•e•s, enseveli•e•s sous tout un tas d’infos, de choses à faire, de choses à gérer, de résolutions, de pratiques à faire pour nous sentir bien dans notre peau et nous n'arrivons pas à nous y aligner. On n’arrive pas à aligner notre morning routine avec notre yoga, méditation, pratique de la respiration, nouveau programme, nouvelle formation, nouveau podcast de Chloé Bloom. Nous nous sentons submergé•e•s. 

Je pense que c’est le bon timing de vous proposer de faire le tri, de revenir à des choses simples. Pour commencer cette nouvelle année, au lieu d’en faire plus, je vous propose d’en faire moins. Je vous propose de laisser les choses derrière vous pour terminer cette année. Je sais que la vie n’est pas compliquée même si elle n’est pas toujours très agréable. Il y a des moments très hauts, des moments très bas mais la vie est belle. 

Quoi qu’il arrive, même quand on est dans la douleur, ce n’est pas compliqué. Cela peut être difficile à vivre car c’est très inconfortable, on peut en souffrir. Parfois, ça peut être très confortable. La vie est simple mais parfois difficile. En revanche, l’humain est très fort pour se compliquer la vie. On est très doué•e pour entretenir des tas d’histoires qui font qu’on trouve la vie trop compliquée. On est doué•e pour se créer un rubik's-cube, un casse-tête. On est très fort•e, moi la première, pour se mettre dans des tas de situations étriquées dont on a l’impression qu’on ne pourra pas sortir. 

Y a-t-il une part d’auto-sabotage là-dedans ? Je pense que oui. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Pourquoi être heureux•euses quand on peut avoir un peu de malheur ? 

Une grande leçon que je retiens cette année est de faire moins pour me sentir mieux, pour avoir le choix. Plus on s’enferme dans des tas de « il faut que », « je dois », « j’ai telles choses à faire, à fournir », « j’ai tel job et j’avais dit que je m’inscrirais à telle chose », « je dois assurer », plus on s’encombre de matériels, plus on étouffe et moins on se laisse le choix. 

Télécharger l'intégralité de la transcription

📥︎   TÉLÉCHARGER

Découvre d'autres épisodes qui peuvent t'intéresser !