Faut-il accepter son corps ou non pour pouvoir le transformer ? Est-ce quand on accepte son corps on ne peut plus le transformer ? Est-ce qu'accepter son corps est contradictoire avec le fait de changer ? 

📅 jeudi 18 juin 2020 ⏱26:27

Reçois gratuitement la transcription intégrale et les notes synthétiques de ce podcast

📥︎   TÉLÉCHARGER

Transcription de l'épisode (extrait)

Dans ce post je dis : 

“Accepter ce n’est pas baisser les bras, ce n’est pas se noyer, ce n’est pas non plus refuser de changer. Quand on vit une émotion difficile, que ce soit la colère, la tristesse, la culpabilité, la première chose à faire est d’accepter, pas de se battre. La laisser venir, la comprendre, l’accepter, qu’elle fasse partie de nous. L’accepter, c’est aussi ce qui permet de la transformer, d’en créer une nouvelle.

Beaucoup pensent encore que maîtriser ses émotions, c’est les refouler. C’est faux.

C’est exactement la même leçon à retenir concernant ton corps.

Accepter ton corps, tel qu’il est aujourd’hui, ce n’est pas baisser les bras. Ce n’est pas renoncer à l’améliorer, ce n’est pas s’interdire de le changer. Accepter son corps, ne signifie pas se résigner, ni l’oublier. Au contraire. Il faut aimer entièrement ce que tu es déjà aujourd’hui pour avoir envie de le chérir encore plus. Le transformer, ne plus le cacher, bien le traiter.

Non, l’acceptation de soi n’interdit pas le changement, et ça ne t’éloignera pas de tes objectifs, loin de là. Non, l’acceptation de tes sentiments ne t'empêche pas de maîtriser tes émotions.

Accepter, ce n’est pas se résigner, c’est entamer une transformation. C’est cesser la bataille, la maltraitance, et faire une trêve, la paix, pour créer quelque chose de mieux

Alors stop. Arrête d'être en guerre contre ton corps, contre la colère, ta tristesse, ta peur, ton sexe, ton passé. Il est grand temps de cesser d’opposer acceptation et transformation. Dans tous les milieux quels qu’ils soient.”

J’ai écrit ce post Instagram pour vous faire passer ce message.

Accepter son corps, ne signifie pas refuser de le changer, qu’il est interdit de le changer. Cela ne signifie pas non plus que parce que l’on accepte son corps, on va baisser les bras.

Accepter n’est pas incompatible avec le fait de transformer. L’acceptation de soi n’est pas incompatible avec des objectifs par rapport à soi.

Si vous aimez ce podcast, n’oubliez pas de le partager à quelqu’un qui peut en avoir besoin car il faut que ce message soit transmis aussi bien aux personnes qui ne s’acceptent pas qu’aux personnes qui ont envie de transformer leur corps. Je suis lassée de voir que ces deux termes sont en guerre. Je suis lassée de voir que l’on oppose constamment les personnes qui veulent s’améliorer aux personnes qui veulent s’accepter alors que l’on peut faire partie des 2. Je suis dans les 2 personnellement.

Pourquoi dis-je tout cela ?

Télécharger l'intégralité de la transcription

📥︎   TÉLÉCHARGER

Découvre d'autres épisodes qui peuvent t'intéresser !