Qu'est-ce que la solitude et comment réussir à l'apprécier ? Aussi, quelle est la différence entre être réellement seul(e) et se sentir seul(e)? Et pourquoi la solitude choisie est-elle si importante ?

📅 jeudi 17 décembre 2020 ⏱18:22

Reçois gratuitement la transcription intégrale et les notes synthétiques de ce podcast

📥︎   TÉLÉCHARGER

Transcription de l'épisode (extrait)

Nous sommes très nombreux•euses à se sentir seul•e•s dans des situations où on ne l’est pas du tout. Pourtant, nous sommes très nombreux•euses à ne pas arriver à être seul•e•s pour autant.

J’avais envie de vous expliquer cette petite distinction entre le fait d’être seul•e et de se sentir seul•e. En anglais, il existe deux mots pour parler de cela : alone et lonely. Dans la langue anglaise, ils ont le mot alone qui signifie le fait d’être seul•e. Si je suis alone, je suis seul•e dans cet endroit-là. Le mot lonely, c’est le fait de se sentir seul•e. Le mot alone n’est pas forcément négatif. C’est un fait. Lonely me fait penser à la musique d’Akon, pour ceux qui ont la référence. Ce mot veut vraiment dire le fait de se sentir seul•e, d’être seul•e dans sa tête, seul•e psychologiquement.

Nous avons simplement le mot solitude qui est le fait d'être seul•e mais il y a une vraie subtilité à comprendre : la différence entre le fait d’être vraiment seul•e et le fait de se sentir seul•e.

On peut être seul•e au monde ou seul•e dans un endroit, un pays, un voyage et pour autant ne pas se sentir seul•e.

Essayez de réfléchir à une situation du genre où vous vous êtes retrouvé•e•s seul•e•s et où vous ne vous êtes pas forcément senti•e•s seul•e•s ou mal. Vous étiez seul•e•s et vous avez vraiment apprécié cela. En revanche, vous pouvez être seul•e•s et vous sentir seul•e•s. Il m’arrive beaucoup de ne jamais pouvoir être seule, de ne jamais être seule, d’avoir peu de moments seule et pourtant de me sentir très seule.

Depuis que je suis arrivée ici, au Mexique, je suis très dépendante de mon partenaire car on a loué un scooter pour se déplacer. On ne peut quasiment rien faire à pied, tout est assez loin. Il n’y a pas vraiment de route praticable, c’est plutôt des chemins de terre donc on a loué un scooter pour deux. Je ne me sens pas du tout de conduire ce scooter ici car il y a des bosses, des trous de partout, c’est assez difficile. De plus, les gens roulent plutôt vite en voiture.

À Bali, je roule en scooter, mais pas ici ; ce qui fait que je suis tout le temps dépendante de Chris. Je ne suis jamais seule partout où je vais aller : il doit m'amener, je l’accompagne beaucoup aussi. On fait beaucoup de choses à deux. J’adore être avec lui mais je ne suis quasiment jamais seule et le reste du temps nous sommes aussi avec des personnes que l’on connaît. Je n’ai quasiment aucun moment seule depuis que je suis arrivée ici et je ne le vis pas très bien. Cela renforce mon sentiment d’être seule. Moins je suis seule, plus j’ai la sensation d’être seule.

Je pense que beaucoup de personnes parmi vous le vivent aussi. Je sais que beaucoup de mamans ont cette sensation. Ma mère me le disait beaucoup. 

Télécharger l'intégralité de la transcription

📥︎   TÉLÉCHARGER

Découvre d'autres épisodes qui peuvent t'intéresser !