Quelles sont les deux émotions qui nous guident tout le long de notre vie ? Comment les transcender ? Comment les suit-on et pourquoi ? 

📅 jeudi 22 avril 2021 ⏱19:08

Reçois gratuitement la transcription intégrale et les notes synthétiques de ce podcast

TÉLÉCHARGER

Transcript de l'épisode

 J’ai eu pas mal de réflexions pendant cette retraite et j’ai notamment eu une réflexion à propos des émotions, de ce qui nous guide dans nos choix, nos réactions. Depuis quelques mois, je fais un travail sur la colère et j’ai beaucoup médité sur ces émotions, sur les choix que l’on fait. Je me rends compte que l’on peut ramener nos choix, nos peurs, nos hésitations, nos échecs, nos réussites, nos insécurités, à deux émotions qui sont à la base de tout. Elles sont à la base de ce qui nous freine et de ce qui nous fait avancer aussi.

1) La peur 

La peur que l’on a de soi et des autres. La colère est une émotion qui prend racine dans la peur. Sous la colère se cache une peur d’être jugé•e, de ne pas être à la hauteur, de ne plus avoir d'opportunités, de tout gâcher, de perdre quelque chose. La peur amplifie notre réaction et donne naissance à la colère. La colère et la tristesse prennent racine dans la peur. La peur d’être seul·e, de ne pas arriver à faire sans quelque chose ou quelqu’un, de ne pas être respecté•e. C’est toujours la peur que l’on a de soi ou la peur que l’on a des autres qui conditionnera nos choix, nos croyances, nos émotions.

Je vous invite à vous poser les questions suivantes : à quel point fait-on des mauvais choix par peur ? À quel point va-t-on faire des choix automatiques et irréfléchis par peur de quelque chose ?

La peur est conçue pour nous garder en vie. C’est une émotion de survie et elle est là pour nous empêcher de prendre des risques et nous empêcher de nous mettre en danger. Sauf qu’aujourd’hui, nous avons plein de peur qui ne nous servent plus à grand-chose. Il y a des peurs dont on aimerait bien se débarrasser pour avancer. On se rend compte que quand on continue de faire des choix par peur, que l’on réagit plutôt que de vivre le moment, il peut se passer plein de choses ou même ne rien se passer du tout. Par peur, il y a plein de choses que l’on ne fait pas, que l’on n’ose pas : parler à quelqu’un, atteindre ses objectifs, demander de l’aide, demander de l’argent, proposer des choses que l’on vend, proposer à quelqu’un d’être en couple avec nous, dévoiler nos sentiments. Il y a plein de choses que l’on ne fait pas.

Finalement, sur le long terme, cette peur qui nous guide dans ce que l’on fait ou pas nous apportera du regret car on n’aura pas sauté le pas.

Télécharger l"intégralité de la transcription

TÉLÉCHARGER

Découvre d'autres épisodes qui peuvent t'intéresser !