Pourquoi est-ce que l'on ment ? Quel est le but d'un mensonge ? Est-ce que l'on ment tous ? Quels sont les petits et les gros mensonges ?  

📅 jeudi 27 octobre 2022 ⏱23:56

Reçois gratuitement la transcription intégrale et les notes synthétiques de ce podcast

📥︎   TÉLÉCHARGER

Transcription de l'épisode (extrait)

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler d’un sujet qui continue dans la lignée des derniers épisodes, j’ai parlé de pas mal d’aspects un peu sombre de soi, du contrôle, du perfectionnisme, etc. Nous continuons avec le mensonge. Je n’ai pas envie d’être moralisatrice et de vous donner des conseils sur comment ne pas mentir car ce n’est pas le but. J’ai envie de vous parler un peu de mon histoire et de mon rapport avec le mensonge. J’ai envie de vous déposer des petites choses afin que vous puissiez vous observer avec beaucoup de sincérité. 

J‘ai un rapport au mensonge assez intense car j’ai en horreur le mensonge comme beaucoup de personnes. Je l’ai en horreur car je me sens trahie et cela me révulse. Je coche toutes les cases de la blessure de la trahison pour ceux•celles qui connaissent mais je pense que la plupart des gens sont énervés par le mensonge, il n’y a pas besoin de porter la blessure de la trahison pour cela. Le mensonge me donne vraiment la sensation d’être trahie comme si c’était une des pires choses que l’on puisse me faire quand on me ment. Cela me met dans un état… Les premières questions que je me pose sont : « Merde qu’est-ce que j’ai fait ? Qu’est-ce que j’ai fait pour que cette personne ne me dise pas la vérité, pour qu’elle m’estime mal et non digne de la vérité ? Qu'ai-je fait pour qu’elle me trahisse de cette manière-là, comment l’ai-je trahie pour qu’elle me trahisse ? ». Le mensonge a été motif de rupture dans ma jeunesse à tout point de vue : amicale, amoureuse, etc. 

Ce qui est aussi très sympa (rires), c’est que j’ai également passé ma jeunesse à mentir. Je me suis rendu compte de ce paradoxe très chouette : quand on a peur du mensonge, c’est aussi parce qu’on ment. C’est aussi quand on a peur d’être trompé•e que l’on trompe, etc. Je détestais que l’on me mente et pourtant, je mentais. J’ai été une grosse menteuse et manipulatrice. Je pense que je suis encore un peu manipulatrice mais j’essaie vraiment de le faire en conscience, de l’assumer et de ne pas trop nourrir cette partie de moi. 

Je me disais : « C’est bon je ne mens plus. » Sauf que j’ai toujours beaucoup menti à mes ami•e•s, à ma famille. Je n’étais pas une mythomane non plus mais je mentais énormément sur plein de choses. C’était soit des mensonges pour me positionner en victime, pour me faire aimer (à en inventer des problèmes sur ma santé pour gagner l’affection des autres, que l’on me prenne en pitié, pour être au centre de l’attention). J’ai menti à propos de moi à mes anciens partenaires, etc.

Télécharger l'intégralité de la transcription

📥︎   TÉLÉCHARGER

Découvre d'autres épisodes qui peuvent t'intéresser !